Dernières actualités
Gens d'affaire qui réalisent un diagnostic retraite

Comment mettre au point un diagnostic retraite ?

Quel que soit le statut ou le corps de métier concerné, réaliser un diagnostic retraite demeure essentiel. En effet, ceci permet de préparer la fin de sa carrière professionnelle. Vous souhaitez aborder une simulation dans de bonnes conditions ? Il convient de procéder par étapes, de faire appel à un expert et de réunir plusieurs documents. Par exemple, un relevé de situation individuelle.

Par quoi commencer pour organiser son diagnostic retraite ?

Le diagnostic retraite demande de préparer des renseignements personnels. Il peut s’agir du statut social, du métier pratiqué ou même des revenus moyens observés au cours de sa carrière. Si le nombre d’informations requis s’avère conséquent, les estimations réalisées sont d’autant plus précises sur les perspectives envisageables.

Solliciter un expert ou un conseiller spécialisé est également préconisé pour aborder la question de la retraite. Notaire, avocat, conseiller en gestion patrimoniale… Ces interlocuteurs disposent des compétences et des moyens matériels pour répondre à toutes les demandes. Ils sont en mesure de s’adapter à des profils variés.

Réaliser une simulation à partir d’un logiciel retraite

Une simulation ou un diagnostic se fait le plus souvent à partir d’un logiciel retraite. Ceci permet de gagner en temps et en efficacité. Cette solution numérique permet ainsi de renseigner des champs communs à toute sollicitation, tout en considérant les spécificités du profil du demandeur. Cela vaut notamment pour les éléments suivants :

  • Faire le point sur l’acquisition des droits.
  • Synthétiser les informations propres à la carrière (revenus, métier…).
  • Prendre en compte différents régimes de retraite (de base ou complémentaire).
  • Estimer l’âge de départ à la retraite et le montant de la pension…

Réaliser un diagnostic retraite pour anticiper la perte de revenus

Une simulation de retraite est également l’occasion de mettre en avant des sources de revenus complémentaires. Cela passe par l’estimation du patrimoine personnel (biens mobiliers ou immobiliers), ainsi que par les solutions d’épargne disponibles. Dans cette optique, le versement de sommes sur un PER (plan d’épargne-retraite) peut être suggéré. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez suivre une formation PER dans le cadre de la loi PACTE. Cette solution est essentielle pour prévenir une diminution des revenus. Autre possibilité : envisager un cumul emploi-retraite ou organiser son départ à l’issue d’une carrière longue.

Le diagnostic retraite permet de réaliser une synthèse viable et précise de sa carrière professionnelle. S’il ne présente pas un caractère obligatoire, il demeure recommandé pour préparer au mieux son départ à la retraite. Cela vaut aussi bien pour estimer le montant de la pension, la perte de revenus ou les ressources complémentaires pour y suppléer.