Dernières actualités

Quelle stratégie de développement pour une entreprise ?

« Croître ou mourir », cet adage est bien connu des capitaines d’industrie et des entrepreneurs expérimentés. Car mettre en place une stratégie de développement de leur entreprise est une absolue nécessité ne serait-ce que pour pérenniser l’activité. Il existe différents types de stratégie d’entreprise. Nous faisons le tour des possibilités qui s’offrent à vous.

 

Stratégie de développement d’une entreprise : quels axes possibles ?

Avant de suivre une stratégie d’entreprise en particulier, l’entrepreneur doit en premier lieu faire un choix parmi trois grands axes de développement de son portefeuille d’activités. Quel que soit le type de produit, quel que soit le type de service, le marché, la clientèle et le contexte économique, trois grandes orientations sont envisageables :

  • mettre en place des leviers permettant de faire croître les différentes activités de l’entreprise
  • à l’inverse, se désengager d’activités pas assez rentables, trop coûteuses ou devenues trop concurrentielles pour être génératrices de revenus afin de concentrer ses efforts sur des produits et des services à forte valeur-ajoutée
  • capitaliser sur l’ensemble des activités afin de maintenir un statut-quo entre elles

Mener cette réflexion en amont de la mise en œuvre d’une stratégie corporate suppose d’analyser les forces et faiblesses de l’activité, de jauger de l’état actuel et futur du marché – offre et demande – et de se comparer avec la concurrence. Une fois l’axe de développement dégagé, différents types de stratégie d’entreprise sont possibles.

 

A noter : une stratégie d’entreprise résulte d’un choix et d’une volonté d’engager l’entreprise dans une direction plutôt que dans une autre. Une stratégie peut de ce fait être corrigée, adaptée en fonction des résultats obtenus.

 

Les 4  stratégies d’entreprises

Mais qu’est-ce qu’une stratégie au juste ? Une stratégie consiste pour une entreprise à se fixer des objectifs à moyen et long terme et à se donner les moyens de les atteindre en prenant en compte ses ressources. En échafaudant une stratégie d’entreprise, le but ultime est de gagner des parts de marchés, de générer davantage de revenus, de consolider l’activité en prenant l’avantage sur ses concurrents.

Quelles stratégies possibles ?

  • La stratégie de différenciation
  • la stratégie de domination par les coûts
  • la stratégie de segmentation/de niche
  • la stratégie d’innovation

 

Stratégie de différenciation

Opter pour une stratégie de différenciation a pour objectif de se démarquer de la concurrence, de se distinguer de ce que proposent les compétiteurs. L’entreprise peut pour cela jouer sur différents aspects de sa politique : la communication, le produit, le prix ou encore la distribution.

Le but est d’être clairement identifié dans la tête des clients/utilisateurs, de marquer sa différence avec le reste des acteurs du marché. La créativité du chef d’entreprise et de ses équipes est primordiale. Car une stratégie de différenciation ouvre sur d’innombrables possibilités. Apple avec son célébrissime Mac en est une des parfaites illustrations tant sur le produit lui-même que sur toute la communication qui gravite autour.

 

Stratégie de segmentation

Appelée également stratégie de niche, ce type de stratégie corporate met le focus sur un segment de clientèle en particulier. L’entreprise a identifié quels sont les clients les plus générateurs de revenus mais aussi envers lesquels elle est la plus performante. Suite à quoi, il s’agit de concentrer ses efforts vers une catégorie de clients en particulier, en délaissant les autres. Une stratégie de niche s’oppose fondamentalement à une stratégie de « masse ». Ce type de stratégie se retrouve notamment chez les grands acteurs du secteur du luxe comme Dior entre autres.

 

Stratégie de domination par les coûts

Ici, l’entreprise vise la réduction maximale des coûts qu’elle supporte – charges fixes et variables – dans le but de gagner la partie face à ses concurrents en proposant des prix inférieurs à ce qu’ils pratiquent. Ce qui va créer une sorte d’appel d’air des consommateurs/clients vers son offre. Approvisionnement, production, distribution… toutes les catégories de coûts sont passées au crible afin de tenter de les réduire autant que possible.

 

Stratégie d’innovation

La stratégie d’innovation est communément prise sous l’angle de l’innovation technologique. Innover sous cet aspect permet de détenir un avantage concurrentiel. Les clients et utilisateurs des produits et services de l’entreprise sont spontanément, naturellement attirés vers la nouveauté, vers une innovation qui peut apporter un « plus » dans leur vie. Investir en R&D est la concrétisation de cet axe stratégique.

Pour autant, il est possible d’innover dans d’autres domaines que la techno. Une entreprise peut être innovante dans sa prise de parole envers son public, dans son image, dans le circuit de distribution de son offre.